Retour en haut de la page

Glossaire

Lorsque vous parlez d'ascenseurs, d'escaliers roulants et de portes automatiques, il est parfois nécessaire d'utiliser des termes techniques et des acronymes. Nous avons donc créé un glossaire pratique pour vous aider à comprendre. Cliquez sur un mot ou une phrase pour voir la définition.

  • Système de suspension pour lequel les vitesses de la cabine et de cables sont égaux

  • Système de suspension pour lequel la vitesse de la cabine représente la moitié de la vitesse des cables

  • Alimentation électrique qui fournit une tension alternative triphasée.

  • Appareil ou système qui contrôle l'accès à un ascenseur ou à un bâtiment.

  • Porte du côté de l'entrée principale. Voir également Porte C.

  • Système qui permet le début de l'ouverture des portes de la cabine avant son arrêt complet sur le seuil. Les portes commencent à s'ouvrir lorsque la cabine de l'ascenseur se trouve dans la zone de la porte et la vitesse diminue en dessous de la limite autorisée par le code de sécurité.

  • Série de portes automatiques pour les ascenseurs, basées sur des composants interchangeables. Convient à une utilisation dans la plupart des applications d'ascenseur.

  • Bruit transmis par l'air. Dans les ascenseurs, habituellement généré par la machine, les cordes, le panneau de commande, les portes, les sabots de guidage et autres composants de vibration.

  • Alarme permettant d'attirer l'attention et d'appeler l'assistance. Actionnée par un bouton-poussoir à l'intérieur de la cabine. Peut se trouver dans la gaine de l'ascenseur, sur un palier adapté ou sur le toit de la cabine.

  • Bouton permettant d'activer l'alarme. Active également une connexion vocale si la surveillance à distance est utilisée. Se trouve dans la cabine, avec des boutons supplémentaires sur le toit et en dessous de la cabine.

  • Durée pendant laquelle le bouton d'alarme doit être enfoncé pour que le signal soit enregistré.

  • Signal généré par l'appui sur le bouton d'alarme.

  • Étage auquel travaille l'annonceur de l'ascenseur.

  • Élément d'amortissement réduisant le bruit. Utilisé par exemple dans les encadrés de cabine, les panneaux de porte ou les armoires de commande.

  • Système de sécurité permettant d'arrêter le mouvement non contrôlé de la cabine en montée.

  • Moteur électrique dans lequel la vitesse de rotation n'est pas exactement fixée par rapport à la fréquence du courant fourni. La différence entre la fréquence et la vitesse du rotor est nommée glissement. Le glissement génère le couple du moteur.

  • Ouverture et fermeture automatiques de la porte de la cabine.

  • Ouverture et fermeture automatiques de la porte.

  • Zone de la cabine mesurée à une hauteur d'1 m au-dessus du niveau du sol, en ignorant les mains courantes, qui est disponible pour les passagers ou les marchandises pendant le fonctionnement de l'ascenseur. Toute zone disponible dans l'entrée, lorsque les portes sont fermées, doit également être prise en compte.

  • Situation dans laquelle un poids de 30-50 % de la charge nominale (selon le principe des dimensions) se trouve dans la cabine de l'ascenseur, et les contrepoids et poids de la cabine sont égaux.

  • Part (en pourcentage) de la charge nominale de l'ascenseur avec laquelle la cabine de l'ascenseur et le contrepoids sont en équilibre.

  • Masse en contrepoids qui économise de l'énergie en équilibrant tout ou partie de la masse de la cabine, de la sangle de la cabine et de la charge nominale.

  • Barrière de sécurité sur le toit de la cabine qui évite la chute dans la gaine d'ascenseur.

  • Gamme de portes spécifique conçue pour un maximum de 200 000 cycles/an. Voir également les portes pour trafic moyen et celles haute performance.

  • Dispositif en option permettant de diriger la cabine avec la charge équilibrée jusqu'à l'étage le plus proche.

  • Plateforme en acier ou en fonte sur laquelle est placée une machine.

  • Dispositif capable d'adopter l'un des états stables ou les deux. Il reste dans l'un des états jusqu'à ce qu'un déclenchement soit appliqué. Il bascule ensuite vers l'autre état stable et y reste jusqu'à ce qu'un autre déclencheur soit appliqué. Voir également l'interrupteur monostable.

  • Dispositif de sécurité mécanique qui bloque la cabine pendant l'installation et l'entretien.

  • Tige en métal dans le dispositif de blocage, par exemple, qui, lorsqu'elle est glissée dans le trou de la plaque de blocage, bloque la cabine.

  • Plaque en métal dotée de trous dans le dispositif de blocage. La clavette de blocage est glissée dans les trous.

  • La distance verticale précise du plancher de la cuvette à la partie, à l'équipement ou au dispositif structurel ou mécanique le plus bas, installé sous la plateforme de la cabine de l'ascenseur, à l'exception des sabots ou galets de guidage, des ensembles de parachute et des tabliers ou plaques de protection de la plateforme, lorsque la cabine repose sur ses amortisseurs entièrement compressés. Voir également espace de sécurité.

  • Étage inférieur d'un bâtiment.

  • Palier le plus bas dans un bâtiment desservi par l'ascenseur.

  • Dispositif électromécanique utilisé pour éviter que l'ascenseur ne se déplace lorsque la cabine est au repos et qu'aucune puissance n'est appliquée à l'appareil de levage. Sur certains types de commande, il arrête également la cabine lorsque la puissance est retirée de l'appareil de levage.

  • Force verticale qui arrête la cabine suite à l'actionnement du parachute. Voir également force de préhension.

  • Plaque sous la sangle de la cabine que touche l'amortisseur.

  • Abaissement du bâtiment suite à un effondrement dans le sol ou à une contraction du béton.

  • Personnel et équipement pour la supervision des systèmes techniques dans un bâtiment (climatisation, chauffage, ascenseurs, contrôle des accès, etc.).

  • Définit les tolérances des dimensions nominales de la gaine d'ascenseur, de la cuvette, de la salle des machines, des ouvertures brutes, etc.

  • Caractéristiques incluses dans le produit de base.

  • Caractéristique qui permet à la cabine d'ascenseur de dévier les appels de palier enregistrés lorsqu'il est reconnu que la charge de la cabine est supérieure à une certaine limite. Généralement, la limite est de 60 à 80 % de la charge nominale.

  • Lieu où les alarmes et appels d'urgence sont reçus. Des personnes et ordinateurs gèrent les informations.

  • Controller Area Network. Systèmes de bus qui relient un équipement d'automatisation intelligent dans un réseau de pair à pair. L'une des applications notables réside dans les systèmes de bus utilisés dans les véhicules à moteur et dans la synchronisation d'entraînements électriques.

  • Zone du plancher de la cabine, comprenant la zone du seuil de porte, selon la charge nominale/le nombre de passagers, tel que spécifié par le code de sécurité.

  • Dispositif conçu pour arrêter une cabine en descente au-delà de sa limite de course normale, en stockant ou en absorbant et en dissipant l'énergie cinétique de la cabine.

  • Dispositif possédant deux fonctions associées et interdépendantes : (1) pour prévenir (électriquement) le fonctionnement de l'appareil de levage sauf si la porte de la cabine est verrouillée en position fermée ; (2) pour prévenir (mécaniquement) l’ouverture d'une porte de la cabine à partir d'un côté de la cabine, sauf si la cabine est située à l’intérieur de la zone de porte et qu’elle s’est arrêtée ou qu’elle a été arrêtée.

  • Éclairage sur batterie dans la cabine de l'ascenseur servant d'éclairage d'urgence en cas de coupure de courant.

  • guides utilisés pour diriger la course d'une cabine d'ascenseur dans une gaine d'ascenseur.

  • Tous les éléments visibles dans la cabine de l'ascenseur.

  • Éclairage intérieur de la cabine.

  • Fonction qui empêche l'utilisation d'un ascenseur lorsque l'alimentation en tension de l'éclairage de la cabine rencontre une défaillance.

  • Charge réelle dans la cabine de l'ascenseur (passagers et marchandises). Voir également charge nominale.

  • Interface utilisateur pour les passagers dans la cabine de l'ascenseur. Comprend tous les boutons d'appel de cabine, le bouton d'alarme, le bouton d'ouverture des portes, etc.

  • Ensemble de dispositifs permettant de détecter une surcharge dans la cabine de l'ascenseur et d'en informer les passagers. Déclenche l'indicateur de surcharge de la cabine.

  • Dispositif mécanique généralement fixé à l'etrier de la cabine et conçu pour arrêter la cabine de l'ascenseur lorsque la cabine dépasse la vitesse autorisée.

  • Structure de la cabine excluant les éléments intérieurs séparés (non intégrés).

  • Dimensions intérieures de l'avant à l'arrière du châssis de la cabine sans les éléments de décoration.

  • Hauteur mesurée de l'étage en cours de construction au bord le plus bas du toit.

  • Dimensions intérieures côté à côté du châssis de la cabine sans les éléments de décoration.

  • Membre horizontal inférieur d'une entrée de cabine d'ascenseur.

  • Châssis de maintien de la cabine de l'ascenseur, auquel les sabots de guidage, le parachute et les cordes de levage ou le vérin hydraulique sont fixés.

  • Dispositif, ou groupe de dispositifs, qui sert à contrôler, de manière prédéterminée, l'appareil auquel il est connecté. Un contrôleur d'ascenseur se compose de fonctions d'entraînement et de contrôle.

  • L'ascenseur comporte les composants de base préconçus de l'ascenseur : système de levage, fonction de contrôle, système d'entraînement, superstructure de la cabine, système de porte de la cabine et équipement de sécurité des passagers. Les accessoires et éléments de décoration (y compris la signalisation) ne sont pas précisés.

  • Gamme d'ascenseurs principaux préconçus qui constituent la famille de produits.

  • Composant qui assure la traction entre la poulie de traction et les cordes de suspension et qui comprend un ensemble de poids pour équilibrer le poids de la cabine et une partie de la charge de la cabine, souvent prise à hauteur de 50 % de la charge nominale.

  • Zone de course du contrepoids dans la cuvette de l'ascenseur, isolée par un écran de contrepoids.

  • Mode de fonctionnement prédéfini dans lequel l'ascenseur fonctionne dans une certaine situation. Les modes comprennent par exemple l'entraînement normal, l'entraînement d'inspection et l'entraînement de configuration.

  • Dans les ascenseurs à corde, solution technique consistant à fournir de l'énergie au moteur de levage et à réguler sa vitesse. Dans les ascenseurs hydrauliques, elle contrôle la pompe et les vannes.

  • Cabine d'ascenseur possédant deux entrées.

  • Propriétés structurelles et fonctionnelles en option pour protéger les passagers et l'ascenseur des dommages causés par un tremblement de terre.

  • Partie de l'ascenseur qui transporte les passagers et/ou d'autres charges.

  • Dispositifs et principes de fonctionnement pour l'exécution des appels et commandes fournis par les passagers.

  • Un groupe d'ascenseurs se compose de deux ascenseurs ou plus, qui partagent les mêmes boutons d'appel de palier (et fonctionnent avec le même contrôleur de groupe). Voir également banque d'ascenseurs.

  • Espace dans lequel la balance et le contrepoids, s'il existe, transitent ; cet espace est généralement lié par le bas de la cuvette, les parois et le plafond de la gaine.

  • Vitesse momentanée de la cabine de l'ascenseur dans la gaine d'ascenseur. Différent de la vitesse nominale.

  • Système d'urgence installé sur toutes les cabines, qui comprend une cloche, un bouton-poussoir dans la cabine et une source d'alimentation sans interruption, généralement une batterie.

  • Option dans laquelle un ascenseur agréé peut être retiré du service de groupe normal pour l'utilisation des pompiers.

  • Ensemble de porte palière qui ne couvre pas toute la largeur de la gaine de l'ascenseur. Voir également la porte de type cadre étroit et la porte de type avant.

  • Ensemble de porte palière qui couvre toute la largeur de l'ouverture brute de la gaine d'ascenseur.

  • Ascenseur équipé pour transporter des biens, des chariots élévateurs, etc.

  • Ascenseur principalement conçu pour le transport de marchandises, qui sont généralement accompagnées par des personnes.

  • Sections en acier avec surfaces de guidage lisses. Le profil de section est généralement en forme de T (usiné, étiré à froid ou moulé par rouleau). Des rails-guides sont installés dans la gaine de l'ascenseur pour guider et diriger la course de la cabine de l'ascenseur et de son contrepoids.

  • Support manuel dans la cabine de l'ascenseur.

  • Partie de la gaine d'ascenseur entre l'étage fini le plus haut et le plafond de la gaine.

  • Équipement requis pour déplacer la cabine de l'ascenseur et le contrepoids. Association définie de l'équipement requis pour une gamme de charges, vitesses nominales, accélérations et hauteurs de course.

  • Système d'ascenseur temporaire incorporant une salle des machines mobile. Développé pour fournir un service d'ascenseur entièrement opérationnel pendant la période de construction d'un bâtiment. La salle des machines s'adapte aux mêmes rails-guides que la cabine de l'ascenseur et est goupillée au matériau de construction par des aiguilles rétractables. Pendant la suite de la construction de l'immeuble, le système de rail-guide est prolongé et la salle des machines mobile est surélevée pour desservir les nouveaux étages.

  • Conception de moteur synchrone axial KONE avec aimants permanents dans le rotor.

  • Zone du sol face à l'entrée de l'ascenseur.

  • Porte dans l'ouverture d'une gaine d'ascenseur. Fournit un accès sûr à la cabine de l'ascenseur.

  • Ensemble qui inclut les portes palières et toutes les finitions architecturales associées à l'entrée dans la gaine de l'ascenseur.

  • Pièce où se trouvent la machine de l'ascenseur et quelques composants d'électrification et de système de commande. Se trouve généralement au-dessus de la gaine de l'ascenseur.

  • Contacteur qui commute l'alimentation vers le moteur de levage si 1) il est nécessaire de diriger la cabine de l'ascenseur et 2) la chaîne de sécurité électrique est terminée (fermée).

  • Étage fournissant l'accès principal à un bâtiment.

  • Dispositifs fournissant de l'alimentation à l'ascenseur. Également nommés secteur.

  • Partie du système de commande de l'ascenseur, comprenant l'interface utilisateur conçue pour le personnel d'entretien et les interrupteurs, les fusibles et le levier du frein.

  • Gamme d'utilisation spécifiée, se rapporte à la catégorie de performance intermédiaire. Voir également faible trafic, haute performance.

  • Système utilisé avec le fonctionnement de la porte automatique qui émettra un signal d'avertissement et fermera les portes à une vitesse et un couple réduits. La fermeture forcée est activée si la porte reste ouverte plus longtemps qu'une durée prédéterminée.

  • Interrupteur actionné par clé utilisé pour interrompre l'utilisation normale de l'ascenseur.

  • Dispositif qui, lorsque l'ascenseur atteint une vitesse prédéterminée, cause l'arrêt de l'ascenseur, et si nécessaire, cause l'utilisation du parachute.

  • Caractéristique pour un seul ascenseur ou un groupe d'ascenseurs. Grâce à cette fonctionnalité, un ascenseur reçoit un signal qui renvoie toujours au palier présélectionné après que tous les appels de cabine ou de palier ont été terminés.

  • Ensemble étendu de fonctionnalités et de problèmes d'utilité ayant une influence sur la commodité ou la non-commodité pour les passagers lors de l'utilisation de l'ascenseur. Par exemple : décoration, signalisation, entrée ou sortie, temps d'attente, confort du déplacement, etc.

  • Ascenseur principalement utilisé pour transporter des passagers.

  • Partie de la gaine d'ascenseur s'étendant à partir du niveau de seuil du palier inférieur jusqu'au sol de la gaine de l'ascenseur.

  • Méthode pour : a) vérifier la gaine de l'ascenseur afin de s'assurer qu'elle est conçue selon les exigences, et b) déterminer la position correcte des composants.

  • Le facteur de puissance définit le rapport entre l'alimentation réelle et apparente. Le facteur de puissance d'un circuit est calculé selon une formule : pf = P / S, (kW / kVA).

  • Charge pour laquelle l'équipement a été construit. Voir également charge de la cabine.

  • Système d'alarme d'urgence fonctionnant à distance.

  • Le confort de déplacement d'un ascenseur est défini en termes de niveau de bruit, de vibration verticale, de tremblement latéral, de vitesse d'accélération/décélération, et de saccades.

  • Dispositif de sécurité mécanique fixé au châssis de la cabine, et dans certaines circonstances, au châssis du contrepoids également. Le dispositif agit pour arrêter et maintenir une cabine ou un contrepoids en survitesse grâce à l'utilisation de mâchoires de serrage qui se referment autour des rails-guides. Le dispositif est activé par le régulateur de vitesse.

  • Plaque en acier fixée sur la paroi de la gaine en dessous du seuil de porte de palier et au-dessus de la porte palière pour réduire la distance entre le seuil de porte de la cabine et la paroi de la gaine.

  • Élément de décoration et de protection en bas de la paroi de la cabine.

  • Charge comprenant le poids d'une cabine brute, l'intérieur de la cabine brute, la ou les portes de la cabine, la charge nominale et la sangle de la cabine avec tous les accessoires. Le poids ne comprend pas les cables de suspension, les cables ou chaînes de compensation, le dispositif de compensation des cables, le câble ou le contrepoids de déplacement.

  • Cables qui suspendent la cabine de l'ascenseur et le contrepoids. Différent d'une cable de levage.

  • Mode d'entraînement d'ascenseur dans lequel l'ascenseur se déplace vers le bas jusqu'à ce qu'il atteigne un interrupteur de décélération ou de synchronisation.

  • Liste de données qui définit les plateformes de l'ascenseur dans des documents téléchargés.

  • Ensemble prédéfini de composants principaux qui forment l'ascenseur principal.

  • Palier supérieur ou inférieur desservi par une cabine d'ascenseur.

  • Cabine d'ascenseur possédant une ou plusieurs entrées.

  • Ascenseur possédant des entrées des deux côtés opposés de la gaine d'ascenseur.

  • Test de sécurité permettant de veiller à ce que la quantité de friction entre les cordes de suspension et la poulie de traction soit correcte.

  • Trois ascenseurs dans un groupe.

  • Système fournissant une communication vocale bidirectionnelle entre l’ascenseur et le centre de service KONE.